Le championnat de France 1D individuels est LE rendez-vous, parmi les plus attendus de la saison, pour les athlètes de haut-niveau qui ont réussi leur qualification. Une qualification qui fait figure de précieux sésame, au regard de la difficulté et du travail à accomplir pour l’obtenir. Ceci étant dit, Nice Judo était particulièrement fier de pouvoir aligner 8 combattants ce week-end à Marseille.

Le premier jour étant dédié aux catégories les plus légères, c’était donc le tour samedi de Nicolas GIRET, Sacha FLAMENT et Franck VERNEZ chez les -66, Sammy TAMELLIN et Maxime FLAMENT en -73, et Pape Doudou N’DIAYE en -81. La journée fut pleine de rebondissements, certains garçons ayant atteint les quarts mais s’inclinant et rejoignant les repêchages. Ils se voyaient contraints de remonter les repêchages. L’un d’entre eux, Pape Doudou N’DIAYE, un junior au parcours laissant présager une très belle évolution, échoue au pied du podium mais sans avoir manqué de tenir la dragée haute à tous ses adversaires bien plus expérimentés.

Voici les résultats de la 1ère journée :

  • Pape Doudou N’DIAYE : 5ème en -81 ; il se maintient en 1ère division.
  • Maxime FLAMENT finit 7ème en -73, conjointement à Sammy TAMELLIN. Tous deux qui viennent de passer séniors pourraient bien faire parler d’eux à l’avenir…
  • Franck VERNEZ, senior 1 lui aussi, se classe 7ème en -66, une catégorie très relevée par la présence entre autres de Korval, Dragin, La Rocca…
  • Sacha FLAMENT qui combattait encore chez les cadets pour le Championnat du Monde à Miami l’été dernier ne rate pas son entrée dans le monde des grands en terminant à une place fort honorable, 9ème chez les -66 après s’être incliné contre Dimitri Dragin.

Malheureusement, la deuxième journée fut décevante ; les judokas présents ce jour-là n’ont pas été récompensés de leur travail et de leurs efforts.

Globalement un week-end satisfaisant même si les entraîneurs de Nice Judo ne cachent pas leur désappointement de ne pas avoir obtenu de podiums. Ce n’est que partie remise : trois judokas sur sept ne sont encore que juniors et trois autres viennent de passer séniors. Ce qui laisse espérer, et à juste titre, des médailles de 1ère division pour Nice Judo dans un future proche…