Après son deuxième titre consécutif de Champion de France par équipes juniors, son titre de Vice-Champion de France par équipes cadets et sa médaille de bronze aux France par équipes séniors 2D cette saison, Nice Judo accumule les performances en ajoutant à son palmarès non pas un titre cette fois mais un maintien. Un maintien aux allures de succès au regard du très jeune âge moyen de cette équipe mais aussi de leur comportement lors de ce championnat.

En effet, la moyenne d’âge de cette jeune équipe est de 20 ans, ce qui dans le contexte du Championnat de France par équipes de club 1ère division peut paraître presque hallucinatoire… Comment pourrait on envisager qu’une équipe composée pour une moitié de jeunes séniors et pour l’autre de juniors soit capable d’aller défier sérieusement les séniors expérimentés de clubs telles que Sainte-Geneviève Sports, Sporting Marnaval ou le JJ Poissy? C’est bien pourtant ce qu’il s’est passé.

Le tirage des tableaux a imposé un tour préliminaire à Nice Judo qui s’est imposé face à l’UJ 37.  Mais le tour à ne pas perdre était certainement le suivant puisqu’il devait assurer le maintien de l’équipe en première division. Le match qui s’ensuivit opposait Nice Judo à l’équipe mature du Sporting Marnaval; il fut gagné sans contestation possible par 3v à une par les jeunes athlètes de Nice Judo au terme d’un défi accroché.

Malheureusement l’imposante structure de Sainte Geneviève Sports s’est dressée sur la route des Niçois qui cette fois, n’ont pas eu leur mot à dire et SGS les a dépêchés illico, après avoir gagné son quart de finale contre le JJ Poissy, en tableau de repêchage.  Il fallait tenter le bronze et c’est avec une volonté toujours aussi entière que Pape, Emre, Maxime, Paata et Franck ont affronté et vaincu les sociétaires du JJ Poissy par  3 victoires à une. Il restait un tour à gagner pour espérer pouvoir combattre pour le bronze… Mais c’était sans compter sur l’expérience des séniors aguerris du FLAM 91; Nice Judo s’est incliné et s’est classé 7ème de la compétition.

Michel Carrière, directeur technique de Nice Judo, se déclare satisfait du résultat: « Si Nice Judo, au regard du jeune âge de nos athlètes, s’était classé cinquième du Championnat, le résultat aurait été considéré comme excellent. On s’est classé septième, c’est un bon résultat. Cette performance montre en tous cas que ces jeunes ont un potentiel énorme et qu’ils vont indubitablement montrer de belles choses à court et moyen termes, voire même disputer ce titre aux meilleurs équipes! ».