En effet,  en terminant 5ème du Championnat de France 1ère division ce week-end, Renaud Carrière a obtenu le meilleur résultat des athlètes de la région PACA  engagés dans la compétition. On peut dire qu’il a fait un trés beau championnat et qu’il s’en est fallu de peu pour qu’il accède au podium. L’intéressé se dit déçu, ses partenaires de club lui disent « bravo ».

Après avoir battu Hugo Lorain du Stade Olympique Givors par immobilisation précédé d’un retournement bras-tête dont Renaud se fait une spécialité, il est venu à bout d’Hervé Fichot au terme d’un long et pénible combat par 2 pénalités à 3, Hervé Fichot dont Renaud avait coutume de dire qu’il était sa « bête noire »; ils se connaissent très bien et il était presque prévu d’avance que cela se jouerait aux pénalités. Une belle performance au regard du palmarès du sociétaire de Sucy Judo (Champion d’Europe Junior et Vice-Champion du Monde junior entre autres). Il a rencontré ensuite Julien Taillefer du JC Houpeline et remporté le combat dans la première minute encore une fois grâce à son précieux bras-tête. Arrivé en quart de finale, il a surpris le médaillé de bronze 2013, Seyba Thiam, par un magnifique yoko tomoe nage, après avoir consciencieusement entrepris de bloquer son bras droit pendant tout le combat.

Renaud a ensuite rencontré Maxime Clément du FCJB, champion de France en titre 2013, et là, la place en finale s’est vraiment joué à peu de choses. Contraints de poursuivre le combat au golden score, ce n’est qu’à la neuvième minute que les deux athlètes ont été enfin départagés et Renaud a dû s’incliner et rejoindre la petite finale pour la place de 3.

En place de trois, le coeur n’y était peut-être plus, et la fatigue aidant, Renaud a finalement terminé cinquième de la compétition.

Le bilan a été très positif pour Renaud qui a fait preuve sur ce championnat de réelle maturité, et d’une grande volonté de vaincre. Renaud décroche la cinquième place, comme il l’avait fait déjà il y a trois ans quand il combattait encore chez les -90. Bravo à lui.